VÉZELAY

Vierge des chemins de France, vois tes fils routiers !

Notre 41e édition du rassemblement des routiers à Vézelay se tiendra joyeusement

du Vendredi 28 au Lundi 31 octobre 2016

…tu as bien lu, pas de coquille (St Jacques !), notre pèlerinage ne commence pas le jeudi mais bien le vendredi. Le pont de la Toussaint permet toutes les audaces ! Ceux qui travaillent le vendredi nous rejoignent dès le premier soir et profitent de trois bons jours de pèlerinage, quelle grâce !

Tous à Vézelay ! Tous sont invités : pilotes bien sûr, mais aussi chefs de tout poil, inter-maitrises, équipes de district, de province, anciens… Pourquoi ne pas étoffer les équipes inter-maîtrise avec des papas en veine de devenir parrains pilote… Un chef de groupe qui emmène toute son inter-maitrise à Vézelay cela change la tonalité de l’année !

L’Europe pour les routiers, c’est commémorer ensemble le 70 ème anniversaire de la réconciliation européenne scellée par nos pères à Vézelay lors de la croisade de la paix, présidée par le futur pape Saint Jean XXIII. Fais donc ton sac pour 4 jours de respiration spirituelle et d’oxygénation et de cohésion au sein de cette belle fraternité d’hommes en marche.

Etablir le règne du Christ dans toute sa vie ! Tout un programme ! Pour donner matière à réfléchir nous aurons le privilège de compter sur la présidence du Cardinal Robert Sarah et sur les enseignements exceptionnels du philosophe Fabrice Hadjadj.

Viens inaugurer le nouveau bivouac des Ruesses à Vézelay ! et contempler la façade ouest de la basilique ! Rendez-vous dimanche après-midi au nouveau bivouac des Ruesses sur la route de Clamecy… à 500m à peine des cloches de Ste Marie Madeleine !

vzl16
bertrand

Par Bertrand HUMEAU, RS

sarah

Cardinal Robert SARAH

Les invités

Cardinal Robert Sarah

Son Eminence le Cardinal Robert Sarah est né le 15 juin 1945 à Ourouss dans le nord de la Guinée.

Pour les catholiques guinéens, Mgr Robert Sarah, est la preuve que rien n’est impossible à Dieu. Et qui s’est déjà rendu à Ourouss prend conscience du miracle que constitue le parcours de l’enfant de ce petit village, « créé » cardinal en 2010 par le pape Benoît XVI, puis préfet du conseil pontifical Cor Unum, le « ministère de la coopération et de la charité » du Vatican, avant d’être nommé par le pape François préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, un dicastère qui est l’équivalent du très sensible ministère de la liturgie.

Pour atteindre sa région natale, aux confins de la Guinée et du Sénégal, il faut plus de quinze heures de taxi-brousse depuis Conakry. C’est sur cette terre de mission pour l’Église catholique, évangélisée à partir de 1910, qu’a grandi le futur prélat. Initié comme ses frères aux traditions coniaguis (petite ethnie qui s’opposa aux Peuls puis aux colons français), il a toujours fait preuve de pugnacité.

Le plus jeune prélat au monde

L’appel du sacerdoce, il l’a entendu dès l’âge de 12 ans, au contact des missionnaires spiritains. Il devient prêtre dans une Église en butte aux foudres d’Ahmed Sékou Touré. Comme certains dirigeants du bloc soviétique, le premier président guinéen souhaitait couper les catholiques de Rome pour les rattacher à son autorité. En 1967, il fait expulser l’ensemble des missionnaires européens. Quand Sarah est ordonné, en 1969, ils ne sont que neuf prêtres catholiques guinéens, face à un pouvoir de plus en plus agressif. Un an plus tard, le régime fait emprisonner l’archevêque de Conakry, Mgr Raymond-Marie Tchidimbo, qui passe neuf années au sinistre camp Boiro.

Lorsque le Vatican désigne Robert Sarah pour succéder à Mgr Tchidimbo, en 1979, le prêtre, alors âgé de 34 ans, devient le plus jeune prélat au monde. À peine ordonné archevêque, Sarah dit ses quatre vérités à Sékou Touré, fustigeant la répression de toute tentative d’opposition – réelle ou supposée -, évoquant dans ses prêches un « pouvoir qui use les hommes ».

Après la mort du dictateur, en 1984, il poursuit sur le même ton avec Lansana Conté, le nouveau président. « Je suis inquiet : la société guinéenne se construit sur l’écrasement des petits par les puissants, sur le mépris du pauvre et du faible », s’indigne-t-il en 2001, lors de son départ pour Rome. Il y devient le numéro deux de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, chargée, entre autres, de la nomination des évêques en Afrique.

Le 7 octobre 2010, le pape Benoît XVI le nomme président du Conseil pontifical Cor Unum, lequel traite toutes les questions en rapport avec les activités caritatives. Quelques semaines plus tard, il est créé cardinal par Benoît XVI.

En septembre 2014, comme l’ensemble des chefs de dicastère, il est nommé par le pape François père synodal pour la troisième assemblée générale extraordinaire du synode des évêques sur la famille. Il est également nommé membre de la Congrégation pour la cause des saints.

En novembre 2014, le pape François le nomme préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.

En février 2015, il publie chez Fayard Dieu ou rien, un livre d’entretien sur la foi où il dresse un portrait sans concession sur la crise spirituelle occidentale, mais livre également des pages merveilleuses sur la quête intérieur de l’homme, la prière ou la contemplation.

Messe dominicale, Asquins,

30 octobre 2016

Texte de l’homélie du Cardinal Sarah

Rencontre avec les routiers, Bivouac des Ruesses,

30 octobre 2016

Veillée d’adoration, Basilique de Vézelay,

31 octobre 2016

Texte des méditations par le Cardinal Sarah

Messe d’envoi, Basilique de Vézelay,

31 octobre 2016

Texte de l’homélie du Cardinal Sarah
Prière Universelle

hadjaj

Fabrice HADJADJ, Philosophe

 Fabrice Hadjadj

Né dans une famille de confession juive, de parents militants révolutionnaires maoïstes en mai 68, athée et anarchiste durant son adolescence, Fabrice Hadjadj développe une pensée nihiliste qui aboutit à la parution de Objet perdu, en 1995
« J’ai très vite aimé des auteurs durs et violents. J’étais un fils de mon temps marqué par la télévision, par une culture profondément athée. J’avais le sentiment très aigu – chez moi cela avait atteint la conscience – que l’espèce humaine était une espèce finie. »
Si Marx, Fanon, Reich et Althusser font partie des références familiales, il développe un goût particulier pour Nietzsche et Bataille en philosophie, Flaubert et Céline en littérature, goût qui ne se dément pas au fil de ses écrits.
Apprenant la maladie (finalement bénigne) de son père, il se rend à l’église Saint-Séverin à Paris et se convertit devant la statue de la Vierge Marie. Il est baptisé quelques mois plus tard à l’abbaye Saint-Pierre de Solesmes en 1998.
Il se contente de se présenter comme « juif de nom arabe et de confession catholique ».
Il est professeur de philosophie et de littérature au lycée privé Sainte-Jeanne-d’Arc, en faculté à l’Institut de Philosophie Comparée de Paris, et au séminaire de Toulon (Var).
Ami du mouvement italien « Communion et Libération », il se rend depuis plusieurs années au Meeting annuel de Rimini, en août : en 2010, il a assuré le discours de clôture devant près de 25 000 personnes. Il dirige l’Institut Philanthropos fondé par Yves Sémen.
En 2010, il est à l’origine des « Dimanches de Cana », initiative qui se donne pour objectif de vivre chrétiennement et en famille le jour du dimanche, par la fête, le repas, la danse, le théâtre, la culture, le jeu, la prière, etc. Les Dimanches de Cana ont lancé parallèlement un parcours philosophique, appelé « Parcours Bêta », série de conférences
Un écrivain paradoxal
Réussir sa mort, en 2005, est le premier succès éditorial de Fabrice Hadjadj, qu’il dédie ainsi : « A ceux qui se ratent, cette tentative de grâce. » La légèreté de sa plume, qui étale les jeux de mots, contraste avec la densité des thèmes abordés. « En vérité, mon livre sur la mort est un livre sur la joie. »

Conférence de Fabrice Hadjadj, Givry,

29 octobre 2016

Conférence de Fabrice Hadjadj, Chamoux,

30 octobre 2016

Contactez-nous

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons vous répondre dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt