Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/scoutseu/www/route/wp-includes/post-template.php on line 293

L’automne et le routier !

Le soleil monte moins haut dans les cimes des arbres. La forêt bourguignonne s’emplit d’un nouvel air plus frais. Le crépuscule impose le silence aux oiseaux un peu plus tôt. La brume matinale reste plus tard accrochée dans les branches. Le vert des feuilles devient plus sombre. Aux parures s’ajoutent désormais l’or et l’écarlate.

Ces trois couleurs des trois temps du scoutisme te disent que l’automne est une belle saison pour le routier.

L’automne, synonyme de la fin de l’été, de l’approche de l’hiver, de la mort… Et pourtant c’est le début de l’année, c’est une nouvelle vie qui s’annonce !
Routier ! C’est le moment de la constitution du clan et des équipes, c’est le moment d’écrire le programme de l’année, de rêver à tous les projets qui seront réalisés : services de clan et d’équipe, week-end, route d’hiver de pâques et d’été…

Si les arbres se sont parés de feuilles et de fleurs au printemps et en été, c’est en automne qu’arrive enfin le moment de la naissance ! Les citadins ne le savent peut-être pas mais l’automne est la saison de milliards de naissance qui sont le fruit du travail des arbres d’une année : pommes, poires, châtaignes, glands, marrons, coings, graines et pépins de toutes sortes. Ils quittent l’arbre pour être un nouvel arbre.
Routier ! Tu as grandi bien au chaud dans la patrouille, il est temps maintenant de te mettre en marche sur de nouveaux chemins plus aventureux, vers des destinations plus éloignées.

Etrange nature. La vie passera par la mort. La graine mourra pour que l’arbre naisse.
Routier ! Laisse derrière toi ces feuilles mortes, ces insignes qui firent ta gloire. Viens t’ensevelir dans ton foulard marron, couleur de terre, d’humilité et de pauvreté. C’est le prix de ta liberté d’homme.

Cette graine ne ressemble plus qu’à une espèce de caillou. Lentement, elle disparaît de la surface de la terre. Elle s’enfonce. Elle est oubliée. Elle passe le rude hiver dans la nuit. Mais au premier beau jour, un peu de chaleur et d’eau et la vie se révèle !
Routier ! Tu auras la chaleur de ton clan ; ton parrain routier et ton père spirituel te conduiront à la source d’eau vive pour que tu te relèves.

Routier ! Deviens ce à quoi tu es appelé ! Viens goûter, au pied des arbres centenaires du Morvan, à la sagesse du Créateur. ! Il t’apprendra comment Il est mort pour que tu aies la Vie, et la Vie en abondance !

François-Marie Debont

Contactez-nous

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons vous répondre dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt